Du clocher aux Tours, une ville se raconte

Qui ne connaît l’église Saint-Croix, beaucoup sont entrés, parfois, par curiosité ou pour écouter les beaux concerts de printemps ou d’automne, mais saviez-vous que c’est l’unique édifice baroque italien que l’on trouve sur le territoire du canton ?

Son carillon, déjà le plus grand de Suisse avec ses 28 cloches, en compte 36 après sa rénovation et nous égaille déjà avec ses notes joyeuses. Il nous faut faire l’effort de monter l’étroit escalier, tout en haut, et nous rencontrerons le carillonneur en personne.

Dans les hauteurs de Carouge, comment oublier les Tours, nées de l’audace des promoteurs, lesquelles, bien que controversées avant et pendant leur construction, représentent un nouveau quartier tout aussi carougeois et on su s’inscrire parfaitement dans la vie de la commune. C’est la plus haute, appelée « la sixième tour » qui nous offre un tableau naturel inattendu et de toute beauté.